23.11.2023

Restauration : VAE et autres repas à emporter : mention relative à la viande

On connaît le succès des commandes en ligne ou plutôt sur le smartphone devrions nous écrire et leur influence sur les modes de consommation mais aussi sur les modèles économiques

A tel point que certaines enseignes basent leur modèle économique  sur la livraison à titre principal et sur l'emporter à titre accessoire et des restaurateurs indépendants ouvrent des points de vente dédiés.

De notre point de vue ce changement dans les modes de consommation, qui n'a rien à voir avec la mode des Dark Kitchen, elle est structurelle et non conjoncturelle.

Dans ce cadre, et s'alignent en cela à la réglementation déjà applicable à la restauration assise à compter du premier octobre prochain les restaurants uniquement en livraison ou vente à emporter devront indiquer sur leur produit l'origine des viandes utilisées pour confectionner les plats.

Sont visées par cette nouvelle obligation les viandes de :

  • bœuf (haché ou non)
  • porcs ;
  • mouton et autres ovins ;
  • volaille.

Sont concernés pour ce texte les viandes achetées crues par le restaurateur celles déjà préparées ou cuisinées ne sont pas concernées.

l'origine , le lieu de naissance et celui d'abattage devront être clairement indiqués sur les étiquettes. Le non-respect de ce texte est sanctionnable :

  • d'une amende allant jusqu'à 1500€ pour une personne physique ;
  • d'une amende allant jusqu'à 7500€ pour une personne morale.

A noter que ce décret prévoit pour l'instant une période d'application du 1 octobre 2023 au 29 février 2024  ; phase d'expérimentation négociée avec Bruxelles.