CHR : l’éthylotest obligatoire pour les boîtes de nuit ?

CHR : l’éthylotest obligatoire pour les boîtes de nuit ?

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  
Les établissements ouverts la nuit et servant de l’alcool doivent mettre à disposition de leur clientèle des éthylotests chimiques ou électroniques.

Depuis 2011 et la modification de l’article 3341-4 du code de santé publique (loi Loppsi) les établissements de nuit (bars et discothèques) sont tenus de mettre à disposition de la clientèle des éthylotests.

En pratique et à titre d’exemple l’éthylotest chimique qui est estimé à usage unique est constitué d’une poche en plastique dans lequel l’utilisateur souffle et d’un tube contenant réactif qui change de couleur en présence d’alcool. L’éthylotest Electronique est à usage multiple en étant muni d’un embout individuel.

Les textes parlent de mise à disposition au profit des consommateurs, ce qui n’implique pas que cette mise à disposition soit gratuite. Toutefois le prix de vente ne doit pas être dissuasif pour les consommateurs.

Source : article 3341-4 du Code de la Santé Publique.