Coronavirus : le soutien des compagnies d'assurances

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  
A leur tour, les compagnies d'assurances apportent leur soutien aux entreprises victimes des mesures de confinement et de fermeture pour certaines d'entre elles. Détails de leurs engagements.

Mise à jour au 02/04

Selon nos informations, les assureurs refusent toujours d’indemniser la perte d’exploitation. Pour Didier Chenet, président du Groupement national des Indépendants (GNI) les assureurs pourraient intervenir de trois autres manières :

  1. abonder le FNS (Fond National de Solidarité ) de façon très conséquente ( Didier Chenet parle de milliards d’euros) ;
  2. Effectuer des dégrèvement et des remboursements de primes ;
  3. Reverser des profit exceptionnel.

 Ces informations demande bien entendu à être confirmé dans les jours qui viennent.
---------

Les compagnies d'assurances se sont engagées auprès du ministre de l’Économie à :
• contribuer à hauteur de 200 M€ au fonds de solidarité qui a été créé par le Gouvernement pour soutenir les entreprises confrontées à une baisse significative de leur activité ;
• différer le paiement des cotisations pour les très petites entreprises (TPE) et les petites et moyennes entreprises (PME) appartenant à l’un des secteurs dont l’activité est interrompue en application de l’arrêté du 15 mars 2020 ;
• maintenir les garanties d’assurance des TPE qui connaîtraient des difficultés ou des retards de paiement pendant toute la durée de la période de suspension de l’activité ;
• travailler à la conception d’un produit d’assurance en cas de catastrophe sanitaire majeure pour améliorer l’offre de couverture assurantielle à destination des entreprises pour l’avenir.
Rien n'a été précisé sur les garanties de pertes d'exploitation (qui a priori ne pourraient entrer en jeu en l'espèce) ou des stocks de contrats en cours.