Garagiste : des pièces d'occasion doivent être proposées pour la réparation du véhicule

Garagiste : des pièces d'occasion doivent être proposées pour la réparation du véhicule

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  

A partir de janvier 2017, les professionnels de l'automobile devront proposer une pièce d'occasion à la place d'une pièce neuve pour l'entretien ou la réparation des voitures particulières et des camionnettes de leurs clients, qui peuvent l'accepter ou la refuser.

Cette possibilité n'existe que pour certaines catégories de pièces. Les professionnels devront informer leur clientèle des prix et conditions de vente de ces pièces par voie de marquage, d'étiquetage, d'affichage ou autre.