Impôt sur le revenu : les limites de déduction pour rattachement d'enfant marié

Impôt sur le revenu : les limites de déduction pour rattachement d'enfant marié

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  
  • -
Un rappel sur les montants d'abattement, mis à jour par la loi de Finances pour 2015, en cas de demande de rattachement d'un enfant marié au foyer fiscal et de versement de pensions alimentaires à ces enfants rattachés.

La Loi de Finances de 2015 revalorise de 0,5% le montant de l'abattement pour le rattachement d'un enfant marié au foyer fiscal de ces parents. Cet abattement est porté à 5 726 € pour la déclaration d'impôt sur le revenu 2014 (17 178 € pour un couple avec enfants).
Pour précision, cela concerne les enfants mariés, liés par un Pacs ou chargés de famille.
Si cette personne rattachée a un enfant en garde alternée, l'abattement est réduit de moitié soit 2 863 €.

Les pensions alimentaires versées aux enfants majeurs rattachés bénéficient également d'une déduction mais limitée : elle est égale, par enfant, à 5 726 € soit un montant identique à l'abattement ci-dessus évoqué. Si cet enfant est marié, la limite est doublée pour atteindre 11 452 € s'il justifie qu'il participe seul à l'entretien du ménage.