Imprimantes 3 D : amortissement exceptionnel possible

Imprimantes 3 D : amortissement exceptionnel possible

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  
Pour le développement du marché de l'impression 3D et son utilisation dans les entreprises, les imprimantes bénéficient du même régime que les robots industriels.

L'acquisition d'une imprimante 3D par les entreprises répondant à la définition européenne des PME (moins de 250 salariés, CA inférieur à 50 M€ ou total de bilan inférieur à 43 M€) peut être amorti, à titre exceptionnel sur une durée de 24 mois.

En l'absence de condition relative à l'activité, les entreprises relevant des BIC, BNC ou des BA ou encore soumises à l'IS devraient bénéficier du dispositif.

Ces imprimantes doivent être acquises ou créées entre le 1er octobre 2015 et le 31 décembre 2017. De plus, cette mesure bénéficie aux entreprises qui exploitent elle-même l'imprimante 3D ou la mettent à disposition d'autrui.

Le point de départ de l'amortissement est fixé à la date de mise en service de l'imprimante. L’amortissement se fera sur un mode linéaire.