Régime des sociétés-mères : titres dépourvus du droit de vote

Régime des sociétés-mères : titres dépourvus du droit de vote

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  
Pour pouvoir bénéficier du régime dit "mère-fille", il suffit de détenir au moins 5% des titres de la fille.

Afin de bénéficier du régime des sociétés-mères prévu par les articles 145 et 216 du CGI, une des conditions était que la société mère détienne des titres représentant au moins 5% du capital et des droits de vote de la société émettrice (article 145 6. c du CGI).

Le Conseil Constitutionnel a jugé que cette règle était contraire à la Constitution car elle méconnaît les principes d’égalité devant la loi et devant les charges publiques. Aussi, cette disposition est supprimée à compter du 10 juillet 2016 et pourra être invoquée dans les instances introduites et non jugées définitivement à cette date.

Source : Conseil Constitutionnel, décision 2016-553-QPC du 8 juillet 2016.