Lutte contre le travail clandestin !

Lutte contre le travail clandestin : des redressements en progression !

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  
Les services de l'Urssaf maintiennent la pression sur les entreprise qui ne respectent pas les règles essentielles en matière de droit du travail.

En 2013, l'Urssaf a notifié, aux entreprises fraudeuses, 291 millions d'Euros de redressement pour travail illégal, soit 11% de plus qu'en 2012.

‎Parmi les motifs de redressement, citons, en premier lieu, la non-déclaration d'employés.

Parmi les secteurs d'activité dans ‎le collimateur de cette administration, citons le BTP, les CHR, les services aux entreprises et les saisonniers. Ces quatre pans d'activité ont rapporté, à eux seuls, 130 millions d'Euros en 2013, soit 45% des redressements de l'année.