Photovoltaïque : vers une baisse inexorable des tarifs ?

Photovoltaïque : vers une baisse inexorable des tarifs ?

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  
Des annonces de la Commission de régulation de l'énergie, restant à homologuer, qui pourraient bien rendre cette source de production d'électricité bien moins intéressante.

C’est en tout cas ce qui semble se profiler à l’horizon, la Commission de régulation de l'énergie venant d’annoncer à la baisse les prix de rachat de l'électricité photovoltaïque pour les demandes de raccordement effectuées pendant la période du 1er janvier au 31 mars 2015.

Rappel : conformément à l'arrêté du 4 mars 2011 (Arr. 4 mars 2011 : JO 5 mars), les prix d'achat de l'électricité photovoltaïque sont ajustés tous les 3 mois par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), en fonction du volume de demandes déposées auprès des gestionnaires de réseaux.

Dans une délibération datée du 22 janvier 2015, la CRE vient de communiquer la valeur des coefficients S15 et V15 (les spécialistes apprécieront) servant à calculer les nouveaux tarifs d'achat s'appliquant aux demandes complètes de raccordement déposées entre le 1er janvier et le 31 mars 2015:

  • la prime d'intégration au bâti chute de 1,5%, la valeur du coefficient S15 étant fixée à 0,015 : le tarif passe ainsi de 26,97 c€/kWh à 26,57 c€/kWh ;
  • le tarif d'intégration simplifiée au bâti baisse lui aussi de 2% avec un coefficient V15 de 0,020 faisant passer le tarif pour les installations d'une puissance crête inférieure à 36 kW de 13,74 c€/kWh à 13,47 cE/kwh.

Attention, ces coefficients, annoncés par le CRE, doivent encore être homologués par arrêté des ministres en charge de l'énergie et de l'économie.

Au-delà de la forme et au détriment en quelque sorte des objectifs « écologiquement » responsables, il semble donc bien qu’on s’achemine vers une tendance à l’uniformisation des prix de l’électricité quelque soit son mode de production.