CHR : de nouveaux prêts à la modernisation

CHR : de nouveaux prêts à la modernisation

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  
Des nouveaux prêts à la modernisation, mais à quel taux ?

Le Président de la République, François HOLLANDE, a annoncé le 18 juin dernier, les caractéristiques du nouveau prêt de modernisation de la restauration en remplacement des anciens prêts d'OSEO* disponibles jusqu'à juillet 2015.

Des prêts minimum de 40 000 € et maximum de 600 000 € pourront être accordés par BPI France, d'ici à 2018, pour le financement d'investissements de modernisation, de mise aux normes ou d'équipements (matériel, numérique ou immatériel). Ils pourront être pris sur 6 ans, dont un an de différé d'amortissement en capital, et à taux fixe de l'ordre de 2,2%.

Le prêt sera obligatoirement associé à un concours bancaire d'une durée de 4 ans minimum, et d'un montant au moins équivalent au Prêt Restauration et portant sur le même programme réalisé depuis moins de 6 mois.

A notre connaissance et sur le terrain ces prêts ont connu jusqu'à présent très peu de succès pour la simple et bonne raison qu'ils sont plus chers que les prêts accordés par le réseau bancaire classique.

*OSEO (devenue BPI)